Un après-midi intergénérationnel autour des mots avec une douzaine de résidents des « Cèdres Bleus »


Lundi 25 janvier, le groupe d’élèves de 2ASSPD GB est allé à la maison de retraite « Les Cèdres Bleus » pour mettre en place une animation autour des mots.
En effet, pendant deux séances au préalable, les lycéens ont pu découvrir et s’approprier des jeux mis à leur disposition par Philippe Vallet Poète.

A la première séance, ils ont donc testé la valise de mots, les cartes postales sur les vieux métiers, le jeu « Dixit » qui permet de raconter une histoire, les textes à trous, le jeu des « non sens » et bien d’autres encore.

Les jeunes ont tous joué le jeu et ont réussi, à partir de supports différents, à créer des phrases, des poésies, des courts articles.

La deuxième séance consistait à se préparer des activités sur le modèle des jeux vus la semaine précédente, mais attention les exercices devaient être adaptés à un public de personnes âgées. Quatre jeux ont été retenus.


Puis, arrivés aux Cèdres Bleus, les élèves accompagnés de Mme Vazquez et Bugny ainsi que de Philippe Vallet,  ont mis en place quatre groupes de travail et aidé les résidents à s’installer autour des tables. Chaque résident avait un élève à ses côtés pour l’aider.


Ensuite Camille a lu un mot d’accueil qui remerciait la structure et les résidents de les accueillir et qui souhaitait à tous de passer un agréable moment.


Quatre activités ont été faites, à savoir :

- le jeu d’accueil : trois élèves lisaient des poèmes très distinctement et lentement ; les personnes âgées notaient des mots sur une grande feuille de papier puis au bout d’un certain temps, ils ont écrit des textes avec ces mots.

- le jeu des cartes postales – le but est marquer autour de la carte tous les mots qui leur viennent à l’esprit et ensuite de les assembler pour en faire un texte

- la valise de mots : les résidents choisissaient entre 3 et 6 mots prédécoupés, les collaient sur une feuille comme bon leur semblait pour ensuite faire une phrase en utilisant les mots de départ.

- Les « non sens »les joueurs devaient piocher une carte situation (ex : je touche les cheveux de ma voisine » et une carte mots (ex brouillard, douche, présence, coca cola, cheveux) puis essayer ensuite de rédiger un petit récit sur la situation avec les mots piochés.


L’après midi passa très vite et fut très créative et se termina par un goûter et de nombreux échanges.


Tous les travaux vont être repris et mis en forme pour une exposition à la médiathèque début mars lors du printemps des poètes.

En conclusion, on peut dire que ce fut un après-midi intergénérationnel riche en émotions avec des résidents volontaires et très accueillants. Des liens se sont créés entre les lycéens et les personnes âgées. Chacun s’est promis de se retrouver lors d’une prochaine animation. Ca sera fait, puisqu’une animation autour des cinq sens avec cette douzaine de résidents est prévue le vendredi 4 mars au matin à la médiathèque de Thaon.